www.faune-charente.org
 Visiteur Anonyme  [CORE_TEXT_TAKE_PART]
VisionatureVisionature
http://www.charente-nature.org
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Cigogne blanche 2024
       - 
Élanion blanc 2024
       - 
Vanneau huppé 2024
       - 
Bruant des roseaux 2024
       - 
Héron garde-boeufs 2024
       - 
Tichodrome échelette 2024
       - 
Tarin des aulnes 2024
       - 
Grand Rhinolophe 2024
       - 
Murin à oreilles échancrées 2024
       - 
Loutre d'Europe 2024
       - 
Grenouille rousse 2024
       - 
Pluvier doré 2024
       - 
Campagnol amphibie 2024
       - 
Salamandre tachetée (S.s.terrestris) 2024
       - 
Alouette lulu 2024
       - 
Bouvreuil pivoine 2024
       - 
Busard Saint-Martin 2024
       - 
Chevalier guignette 2024
       - 
Grosbec casse-noyaux 2024
       - 
Grue cendrée 2024
       - 
Outarde canepetière 23-24
       - 
Crapaud commun ou épineux 14-15
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas faunistiques
 - 
Atlas Avifaune
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Prise en main
 - 
Guide d'utilisation du Faune-Charente
 - 
Code de déontologie
Mammifères
 - 
Chauves-souris
 - 
Micromammifères
Amphibiens - Reptiles
 - 
Amphibiens - identification
 - 
Atlas Hérpéto Poitou-Chatrentes
 - 
Reptiles - identification
Insectes
 - 
Les nouvelles espèces d'orthoptères découvertes en 2014 en Charente
 - 
Répartition des nouvelles espèces d'orthoptères. Années 2013 à 2015.
 - 
Orthoptères - présentation
 - 
Les Cigales de Charente
 - 
Orthoptères - identification
 - 
Papillons de jour
Oiseaux
 - 
Oiseaux - identification
 - 
Rapports du CHD
Faune et routes
 - 
Faune et routes
 - 
Un programme régional
 - 
Fiches d'identification
Mulettes
 - 
Charente Nature se lance dans la recherche des mulettes !
Les liens

Toutes les nouvelles
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 149
 
mercredi, 13. décembre 2023
Faune-charente fait peau neuve à partir du 1er Janvier 2024!

Dans le cadre de la modernisation du réseau des portails naturalistes Faune, les anciens portails locaux vont être remplacés par une nouvelle génération d’outils, les sites miroirs ... On vous en dit plus.

Faune-charente ressemblera davantage au site miroir de la Vienne par exemple

Le réseau Faune se compose actuellement de 38 bases locales indépendantes, mais compatibles. La maintenance de ce système est aujourd’hui devenue très complexe. L’énergie investie dans la seule gestion de la compatibilité de toutes ces bases de données pénalise nos capacités à moderniser rapidement nos outils et à investir dans les développements de demain, attendus par tous les utilisateurs.

Face à ce constat, le Comité de pilotage de Faune-France a validé l’option consistant à développer des sites miroirs de Faune-France pour remplacer les anciens portails locaux. Sans entrer dans les détails, il s’agit d’avoir une base nationale unique et des portails d’accès locaux qui y sont connectés.

Un changement de perspective

C’est aussi en pensant à vous vos habitudes et vos attentes, que cette nouvelle approche a été imaginée. Quel que soit votre site Faune de prédilection, vous y retrouverez désormais l’ensemble de vos observations. C’est vous, en tant qu’utilisateur, qui allez définir le contour de votre portail, tout en bénéficiant des outils modernisés de Faune-France et des actualités de vos associations préférées ! Il vous sera possible de consulter ou de saisir des données dans plusieurs régions, de choisir quelles espèces s’afficheront sur votre portail, etc…

Donc, pas de révolution, mais une évolution

Elément important, cette modernisation n’engendre aucun changement majeur pour l’utilisateur. Identifiants, modules de saisie et de consultation demeurent parfaitement inchangés.

Les portails de nouvelle génération, tels que déployés aujourd’hui, sont des miroirs de Faune-France. Après leur mise en ligne, ils poursuivront leur évolution vers toujours plus d’adaptations aux besoins des utilisateurs et des associations locales, permettant à la fois de disposer d’une vision nationale et de faciliter l’indispensable animation locale.

posté par Matthieu Dorfiac
 
jeudi, 28. septembre 2023
Mammifères
Atelier dissection de pelotes

Charente Nauture vous donne rendez-vous pour le prochain atelier de dissection de pelotes de réjection de chouette Effraie le Samedi 14 Octobre à Aubeterre-sur-Dronne de 14h à 18h.

Au programme, une présentation du programme Micromammifères, des mœurs de la chouette Effraie ainsi que des trésors cachés dans les pelotes de réjection.
 
Vous pouvez apporter de quoi grignoter et se désaltérer, on fera une pause goûter. Pour le reste, tout le matériel nécessaire à l'atelier de dissection vous sera fourni.
 
Cet moment convivial est gratuit, libre d'accès et se déroulera à la salle de la mairie, 16 Pl. Ludovic Trarieux, 16390 Aubeterre-sur-Dronne : https://maps.app.goo.gl/QYP9a7zuhzBdJA8cA. 
 
Pour celles et ceux qui ont besoin de stationner, il y a à proximité un parking Place du Champ de Foire : https://maps.app.goo.gl/6ZjQTcPFTCHXfWKFA
 
Merci de vous pré-inscrire en répondant à obruneaucn16@gmail.com pour que l'on puisse organiser le matériel nécessaire en fonction du nombre de participant(e)s.
 
Dans l'attente de vous retrouver.

posté par Olivia Bruneau
 
jeudi, 28. septembre 2023
Oiseaux
Journées européennes de la Migration - EuroBirdWatch
Dans le cadre des Journées européennes de la migration (Eurobirdwatch) le 7 et 8 octobre 2023, l'association Charente Nature vous donne rendez-vous à proximité du village de gîtes du Cruzeau, sur la commune de Lésignac-Durand, pour découvrir les oiseaux migrateurs et participer aux comptages, en compagnie de salariés et de nos bénévoles, et de l'association Mare Nature.
 
Les comptages s'organiseront :
- le samedi 7 octobre de 8 heures à 17 heures,
- le dimanche 8 octobre de 8 heures à 12 heures.
 
Prévoyez des vêtements chauds, du matériel d'observation (jumelles et longues-vues seront disponibles sur place), des chaises de camping au besoin, de l'eau et le pique-nique sorti du sac ou à partager dans un esprit convivial 😄
 
Le comptage s'effectuera comme à son habitude, sur la rive Est du lac du Mas Chaban : https://maps.app.goo.gl/p3mTvm62TXSXJ5TU9
 
Merci de stationner le long de la route (ne pas stationner au niveau des gîtes).
Document à télécharger :  Affiche
posté par Olivia Bruneau
 
lundi, 4. septembre 2023
Reptiles
🐍[Le saviez vous ? - Programme RANA]🐸
Les amphibiens et les reptiles présents en Charente sont confrontés à de nombreuses menaces qui affectent leurs populations :
- la perte d'habitat : la transformation des terres (urbanisation, agriculture, industries) entraîne la perte et la fragmentation des habitats naturels, limitant l'accès à des zones de reproduction et d'alimentation vitales ;
- la pollution de l'eau et de l'air (produits chimiques agricoles, déchets industriels, contaminants urbains) affecte la qualité des milieux naturels ;
- l'introduction d'espèces exotiques envahissantes peut perturber les écosystèmes locaux et favoriser la compétition et la prolifération de maladies ;
- le changement climatique (augmentation des températures, variations des régimes de précipitations, etc.) peut perturber le cycle de vie des espèces en affectant leurs habitats, leur alimentation et leur reproduction ;
- la mortalité routière : les routes sont parfois des obstacles mortels pour de nombreux animaux lors des migrations saisonnières.
Pour protéger l'herpétofaune, des mesures de conservation sont nécessaires, comme la préservation et la restauration des habitats, ainsi que la sensibilisation du public à l'importance de ces espèces. Charente Nature réalise, dans le cadre du programme RANA, le suivi des amphibiens et reptiles qui permet de suivre l'état des populations présentes sur le territoire.
Photo non libre de droits : ©Didier WOLF
Ce projet est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et la DREAL, le Fonds européen de développement régional, la Dordogne-Périgord, le Département, le Département des Pyrénées-Atlantiques, le Département de la Gironde et le Lot-et-Garonne, le Département.

posté par Manon Billard
 
mercredi, 2. août 2023
Bivalves
Formation bénévole à la reconnaissance des mulettes : une soirée dans l'eau !

Sortie plongée en snorkelling ou à l'aquascope sur la Charente

pour rechercher des mulettes vivantes prévues pour le mois d'Aout !

 
Les mulettes, ou connues sous le nom de Naïades, sont des bivalves (deux valves) qui vivent dans les cours d’eau, les étangs ou les lacs. Les valves s’articulent entre elles par une charnière pouvant, selon la famille et le genre, présenter une dent spécifique à l’espèce ! 
 
Le programme Mulettes en Nouvelle-Aquitaine entame sa dernière année de suivi après quatre ans de recherche sur les cours d'eau de la grande région ! Tous les cours d'eau n'ont pas pu être prospecté et de nombreuses populations de mulettes sont encore à découvrir...
 
Si vous êtes intéressés, inscrivez vous sur ce lien : 
 
 
Les dates proposées :
- le lundi 7 août à 19h à Saint-Groux (rdv place de la mairie)

- le samedi 19 août à 14h au Port-du-Lys Salignac-sur-Charente
 
Ces sorties sont proposées dans le cadre du Programme Mulettes en Nouvelle-Aquitaine, financé par l'Agence de l'Eau Adour-Garonne, la Région Nouvelle-Aquitaine et la DREAL Nouvelle Aquitaine.
 
A bientôt dans l'eau !

 

 

 

 

 

 

 

 

posté par Céline Pagot
 
jeudi, 27. juillet 2023
ESOD : de l’importance de recenser ces espèces communes malaimées

Etourneau sansonnet, Corneille noire, Corbeau freux, Pie bavarde, Geai des Chênes… Saviez-vous que ces 5 espèces très communes étaient classées « Espèces susceptibles d’occasionner des dégâts » (ESOD) ? C’est-à-dire qu’elles peuvent être détruites à tout moment de l’année. Redécouvrons l’importance de ces espèces communes et en quoi les recenser peut aider à leur préservation.

Des espèces communes dont l’avenir est incertain

Le classement en tant qu’ESOD place le Geai des chênes, la Corneille noire, le Corbeau freux, la Pie bavarde et l’Etourneau sansonnet dans une fâcheuse posture. Ces espèces sont soumises à une règlementation particulière autorisant leur destruction de façon illimitée, y compris en dehors de la période de chasse.

Les ESOD sont classées selon 3 groupes : les espèces non indigènes (ex. Vison d’Amérique), les espèces indigènes visées par des arrêtés triennaux (dont font partie nos 5 espèces d’oiseaux) et enfin les espèces qui ne posent un problème que dans certaines régions et dont la destruction est soumise à des arrêtés annuels, comme le Pigeon ramier dans le Sud-Ouest dont la chasse relève plus de la tradition (chasse à la Palombe) que d’une réelle nécessité de régulation.

Les chiffres de destruction par année sont effarants :

  • Environs 200 000 pies

  • Près de 3 000 geais (dans les 5 départements où l'espèce reste classée ESOD)

  • 1 million de corneilles et de corbeaux

  • 10 0000 d'étourneaux.

Si les espèces d’oiseaux classées « ESOD » se portent globalement bien, ce n’est pas le cas du Corbeau freux dont les effectifs tendent à régresser (-36,7% sur les 18 dernières années selon l’analyse de 30 ans de STOC).

A travers sa campagne de plaidoyer « Présumés coupables », la LPO demande la révision de l'arrêté triennal fixant la liste des ESOD du groupe 2, avec l’objectif de la voir disparaître, ou tout au moins considérablement réduite.

Plus de détails sur la campagne LPO et les ESOD : Quelles sont les ESOD ?

Une source de services écologiques inestimable

Outre le fait qu’ils jouent le rôle d’équarisseur naturel sur les routes, les corvidés contribuent au maintien de la biodiversité en disséminant les graines des fruits consommés. Ils sont aussi de précieux axillaires du secteur agricole, consommant les parasites du bétail et des cultures. Grand amateur de glands, le Geai des chênes contribue aussi à l’entretien des forêts et petits boisements ainsi qu’à la propagation spatiale des chênes.

L’étourneau quant à lui joue un rôle essentiel dans la régulation des insectes qui peuvent causer des dégâts dans les jardins et les cultures.

Quid du Choucas de tours ?

Le Choucas des Tours est une espèce protégée (inscrite à l'annexe II/2 de la directive "oiseaux") et n’est donc pas considérée comme "susceptible d'occasionner des dégâts ». Ce mal aimé des agriculteurs fait régulièrement l'objet d'arrêtés préfectoraux autorisant son élimination massive.

Recenser ces espèces pour mieux les aider

Même si elles sont communes, pensez à recenser ces 5 espèces quand vous les observez, de préférence dans le cadre de listes complètes. Les données récoltées permettront de surveiller l’état de santé de leurs populations.

 

Source : Oiseaux de france

posté par Elodie Boussiquault
 
mercredi, 12. juillet 2023
🐸[Saison de reproduction amphibiens et reptiles - Programme RANA] 🐸
🐸[Saison de reproduction amphibiens et reptiles - Programme RANA] 🐸
Ça y est ! La saison de reproduction touche à sa fin pour la plupart des espèces d'amphibiens et de reptiles. Mais vous entendez encore chanter des grenouilles le soir ? Il s'agit très probablement de grenouilles vertes. Ces grenouilles de dimensions très variables, présentant une couleur à dominante verte et dont le dos est souvent parcouru d'une ligne claire. Elles appartiennent au genre Pélophylax, qui regroupe 5 taxons en Nouvelle Aquitaine. Les chants sont sonores et très caractéristiques du genre. 🎶
Ce projet est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et la DREAL, le Fonds européen de développement régional, la Dordogne-Périgord, le Département, le Département des Pyrénées-Atlantiques, le Département de la Gironde et le Lot-et-Garonne, le Département.
Photo non-libre de droits : ©Didier Wolf.

posté par Manon Billard
 
mardi, 4. juillet 2023
Oiseaux
Busards cendrés et Saint-Martin dans les plaines de Charente
Alors que les moissons ont déjà bien commencé, l'équipe de Charente Nature parcoure les plaines agricoles à la recherche des busards cendrés et Saint-Martin. Ces rapaces, qui nichent à même le sol dans les parcelles d'orge et de blé, se nourrissent de campagnols et de mulots. Les jeunes non-volants sont très vulnérables à cette période et les nids peuvent malheureusement être détruits par les moissonneuses, souvent à l'insu des agriculteurs. Lorsqu'un nid est localisé, il est protégé par un large grillage. Les jeunes peuvent alors grandirent sans problème jusqu'à l'envol. 🐣
Ce projet "Suivi Natura 2000 et protection des nichées de busards et d'œdicnèmes criards en 2023" est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et la DREAL.
Photo non-libre de droits : ©Manon Billard

posté par Manon Billard
 
mercredi, 21. juin 2023
Reptiles
SOS SERPENTS - Programme RANA 🐍
Dans le cadre du projet régional RANA (Reptiles Amphibiens de Nouvelle-Aquitaine), nous répondons aux sollicitations des personnes pouvant rencontrer des problèmes de cohabitation avec les reptiles et amphibiens 🐸🦎.
Avec l’arrivée des beaux jours, les serpents sont de retour pour profiter des rayons du soleil. Certaines espèces peuvent fréquenter les milieux anthropisés comme nos jardins, nos parcs et nos habitations.🌿
N'hésitez pas à faire appel à Charente Nature :
📞mdorfiac@charente-nature.org ou 07.77.03.05.70
📞mbillardcn16@gmail.com ou 06.29.47.35.72
Avant toute chose, sachez que tous les serpents de France métropolitaine sont protégés par la loi (Arrêté du 8 janvier 2021 fixant la liste des amphibiens et des reptiles représentés sur le territoire métropolitain protégés sur l'ensemble du territoire national et les modalités de leur protection -[https://www.legifrance.gouv.fr/.../JORFTEXT000043113964....]).
De ce fait, leur destruction, mutilation, ou déplacement sont interdits. Vous risquez jusqu’à 150 000 € d’amende et deux ans d’emprisonnement (Article L415-3 du Code de l’Environnement - [https://www.legifrance.gouv.fr/.../LEGIARTI000038846323/].
 
Ce projet est financé par la région Nouvelle Aquitaine et la DREAL, le Fonds européen de développement régional, les département de la Dordogne, les Pyrénées Atlantiques, la Gironde et le Lot-et-Garonne. 
Photo non-libre de droits : Couleuvre verte et jaune ©Didier Wolf.

posté par Manon Billard
 
mardi, 20. juin 2023
24h de la biodiversité Ferme écologique de Gorce à Esse Samedi 24 Juin

Bonjour à tous !

 
Compte à rebours lancé : plus que 3 jours avant les 24H de la Biodiversité 2023 !
 
Adresse : Ferme de Gorce à Esse (16500).
 

 
Petit rappel : 
 
Vous pouvez dormir sur place la veille ou le samedi soir si avez des tentes, vans ou tout autres habitacles !
 
Vous devez emmener votre pique nique du midi et une salade/dessert pour le soir si vous souhaitez rester !
 
Les premières animations démarrent à 7h : écoute des oiseaux avec rendez-vous sur place à l'entrée de la ferme.
 
12h, pause déjeuner avec pique nique participatif.
 
A 14h : reprise des animations (botanique, mammifères et amphibiens).
 
17h30 : pot offert par Charente Nature avec présentation de la Ferme de Gorce.
 
Et à 19h : le barbecue est allumé ! La Ferme de Gorce offre le barbecue en accompagnement de vos spécialités culinaires !
 
Dernières animations à partir de 21h30 (hétérocères, chiroptères et amphibiens).
 
N'oubliez pas de vous inscrire au formulaire d'inscription :
 

24h de la biodiversité 2023, here we go !! 

 
Pour toutes questions de dernières minutes, n'hésitez pas à nous contacter !
 
Très bonne semaine à tous et à samedi !

 

 

posté par Matthieu Dorfiac
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 149

Charente Nature
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2024